En quête d’une cohabitation avec les prédateurs sauvages

Himalaya

À la suite d’un premier voyage au Népal (Manaslu), je suis marqué par la grandeur et les mythes anciens qui y règnent.

Je décide d’y retourner cette fois-ci, coté indien. En mars 2017, je pars trois mois durant, explorer des vallées reculées en enquêtant sur la cohabitation entre les hommes et la vie sauvage au Ladakh. Une obsession me hante : celle de croiser les prédateurs endémiques dont l’énigmatique panthère des neiges.