L’accord qui sonne la fin d’un été

France, Haute-Savoie, Chamonix

Marcher jusqu’à ce que la ville disparaisse au creux de la vallée.

Respirer. S’accorder un peu de temps pour soi.
Dans le calme absolu, retrouver sa sérénité.
Laisser le passé défiler. Penser aux choix qu’il reste à faire.

Se souvenir des rencontres, des moments de simplicité et de sobriété.
Ces rencontres qui, chargées d’énergie, véhiculent avant tout la vie.
Elles poussent à avancer toujours plus loin, conforme à notre volonté intérieure, seule vraie nature de l’existence.

Finalement un nouveau point ; point qui sonnera la fin d’un été intense en explorations.

— Les pensées s’estompent devant la grandeur du Mont Blanc. Ces glaciers semblent étrangement me murmurer un air himalayen.